Les journalistes du débat présidentiel Macron / Le Pen n’ont pas existé… sauf sur Twitter

POLITIQUE – Pas facile que le rôle des journalistes lors de ce débat d’entre-deux-tours. Alors que Marine Le Pen et Emmanuel Macron débutaient bille en tête, s’invectivant dès les tous premiers échanges de ce duel, Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn ont disparu. Un rôle délicat pour les deux journalistes politiques qui doivent encadrer le débat, sans toutefois intervenir dans les échanges entre les deux candidats.

Cette mise en retrait, traditionnelle pour les débats d’entre-deux-tours, n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Surpris de ne pas retrouver les têtes connues de TF1 et France 2 comme Gilles Bouleau, David Pujadas ou Anne-Claire Coudray, ils pointent notamment l’absence des deux journalistes politiques, pourtant bien présents sur le plateau.

Et comme vous pouvez le voir ci-dessous, certains font preuves de beaucoup d’imagination.

Dans le même esprit, le site parodique "Nord Presse" a publié une fausse "alerte enlèvement" pour les deux journalistes.

Une capture d’écran, également publiée sur Twitter s’avère particulièrement cruelle pour les deux journalistes. Ils ont en effet déclaré le jour même: "Nous ne serons pas des passe-plats." C’est raté.

Lire aussi :

EN DIRECT. Le débat Macron Le Pen de la présidentielle 2017

Sonia Rolland évoque les "menaces de mort venant des partisans du FN"

Les failles de Macron et Le Pen révélées par les débats inédits du premier tour

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01590560/zone/1/showtitle/1/src/r0lr3m

Les journalistes du débat présidentiel Macron / Le Pen n’ont pas existé… sauf sur Twitter : Lire l’article complet sur Le Huffington Post