Facebook refuse de porter la responsabilité des discours haineux à la place des gouvernements

Facebook mène la charge contre le projet de loi allemand qui prévoit une amende de 50 millions d’euros contre les réseaux sociaux qui ne suppriment pas les contenus illégaux (discours haineux, propagande terroriste) postés sur leur plateforme. L’entreprise estime que les gouvernements doivent rester responsables de la lutte contre de tels contenus. [Lire la suite]

Facebook refuse de porter la responsabilité des discours haineux à la place des gouvernements : Lire l’article complet sur Numerama