Google marque un petit point face au fisc français

Le rapporteur public du tribunal administratif de Paris a considéré mercredi que le géant américain n’avait pas à subir de redressement fiscal en France. Un avis consultatif en attendant le jugement qui sera rendu d’ici la mi-juillet et qui porte sur un contentieux de plus d’un milliard d’euros.

Google marque un petit point face au fisc français : Lire l’article complet sur Liberation – A la une sur Libération