Les applications utiles en cas d’urgence souffrent de grosses lacunes

En analysant les tweets postés pendant l’incendie de Fort McMurray, au Canada, des ingénieurs de l’université Calgary ont constaté que les demandes les plus pressantes des habitants, collectées sur les réseaux sociaux, n’étaient pas satisfaites par les applis d’urgence existantes. Ils espèrent ainsi contribuer à améliorer ces services. [Lire la suite]

Les applications utiles en cas d’urgence souffrent de grosses lacunes : Lire l’article complet sur Numerama