Une IA qui identifie les homosexuels ? L’université de Stanford alerte sur un tel danger

L’université de Stanford a développé un réseau neuronal artificiel capable de déterminer efficacement, à partir d’un ensemble de photos de visages, si les personnes en question sont homosexuelles ou hétérosexuelles. L’étude, limitée à un cadre très restreint, amène surtout à s’interroger sur les dangers qui pourraient accompagner l’émergence potentielle d’un tel système. [Lire la suite]

Une IA qui identifie les homosexuels ? L’université de Stanford alerte sur un tel danger : Lire l’article complet sur Numerama