Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses

Lors d’une audition au Sénat, Sébastien Soriano, le président du régulateur des télécoms, s’est inquiété des retards de déploiement de la fibre dans les villes et territoires moyennement denses. Il appelle à une nouvelle répartition de ces zones entre opérateurs. Et ce, alors que ces territoires avaient fait l’objet, en 2011, d’un partage entre Orange et SFR.

Très haut débit : l’Arcep veut un « repartage » des zones moyennement denses : Lire l’article complet sur La Tribune