Un ancien président de Facebook estime que le réseau social exploite des « vulnérabilités humaines »

facebook-like

Sean Parker, qui fut un des premiers investisseurs de Facebook, raconte que dès l’origine, les mécaniques de l’attention du réseau social ont été imaginées comme un moyen d’assurer le succès du service. [Lire la suite]

Un ancien président de Facebook estime que le réseau social exploite des « vulnérabilités humaines » : Lire l’article complet sur Numerama