Fraude fiscale : Bercy va utiliser du « data mining » pour cibler les particuliers

Afin de lutter contre la fraude fiscale, le gouvernement vient de prendre un arrêté autorisant Bercy à croiser, à titre expérimental, de (très) nombreuses données personnelles : informations bancaires et patrimoniales, déclarations fiscales… Des données provenant d’administrations étrangères et de « bases privées » pourront même être exploitées.

Fraude fiscale : Bercy va utiliser du « data mining » pour cibler les particuliers : Lire l’article complet sur Next INpact – Actualités