Au Sénat américain, Mark Zuckerberg s’est excusé pour les failles de Facebook, tout en défendant un réseau “sûr”

Au Sénat américain, Mark Zuckerberg s’est excusé pour les failles de Facebook, tout en défendant un réseau “sûr”

Au Sénat américain, Mark Zuckerberg s’est excusé pour les failles de Facebook, tout en défendant un réseau “sûr” : Lire l’article complet sur Le Huffington Post