Facebook s’en prend enfin aux trafiquants de drogue (et évite le scandale de peu)

Un rapport alarmant a mis en lumière les ravages de nouvelles drogues synthétiques. Facebook, qui s’avérait être principal canal de vente, a réagi immédiatement en bloquant les groupes et pages dédiées à la vente de ces substances.

Facebook s’en prend enfin aux trafiquants de drogue (et évite le scandale de peu) : Lire l’article complet sur Presse-Citron