« J’ai peur de déranger, de me prendre un vent » : en début de carrière, l’angoisse de l’appel téléphonique

Une fois en entreprise, les jeunes diplômés, plutôt habitués à communiquer par les messageries instantanées ou les réseaux sociaux, sont confrontés à l’épreuve du coup de téléphone. Un apprentissage parfois déroutant.

« J’ai peur de déranger, de me prendre un vent » : en début de carrière, l’angoisse de l’appel téléphonique : Lire l’article complet sur M Campus : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.