La pression s’accroît sur Facebook sur l’utilisation des données

Le géant des réseaux sociaux a été débouté par la justice irlandaise de sa demande de bloquer une enquête du régulateur irlandais, ce qui pourrait se traduire à un arrêt des transferts de données des européens vers les Etats-Unis. Facebook fait face à une avalanche de critiques sur l’utilisation des données en Europe mais aussi à travers le monde. En ligne de mire également : le croisement de données entre Facebook et sa filiale WhatsApp,dont la mise à jour controversée est obligatoire depuis le 15 mai.

La pression s’accroît sur Facebook sur l’utilisation des données : Lire l’article complet sur La Tribune