Afterwork Data & Confiance

Mercis !

Merci Odile Ambry et Olivier Iteanu de votre proposition de vous investir à nouveau dans les éléments de l’Internet Society. Je sais que vous n’avez jamais quittez l’isoc des yeux et du cœur. Avec Gérard Dantec, chacun a votre façon et dans votre style, vous m’avez toujours soutenu. Merci.

Merci à Ceren Unal et au staff de l’Internet Society Europe (poke Frédéric Donck) et Monde qui sont là pour nous soutenir et qui, grâce au programme « Beyond the Net », permettent le financement de nos projets.

Enfin, merci à Lucien Castex et Michel Baujard, récents au sein de l’Isoc. Vous avez pris en main ce projet de CGU simplifiées qui me tient tant à cœur.

Après les mercis, quelques mots sur l’Internet society (ISOC) France.
Je voulais déjà vous dire l’importance de nos organisations et en général de la communauté Internet aujourd’hui. Bien sûr, cela a toujours été vrai pour créer Internet et pour innover.

Mais nous vivons aujourd’hui une époque particulière :

– les attentats à Paris puis en Europe et dans le monde ont entraîné un renforcement de la surveillance et nous devons être, nous la société civile, garants du bon équilibre entre liberté et sécurité. C’est un sujet compliqué. Un sujet clivant et souvent difficile à porter. Mais nous devons nous y atteler.

– la situation politique et les situations inattendues doivent nous amener à jouer plus encore notre rôle de formation et d’évangélisation. Mais aussi à veiller à nos acquis. Comme on le fait sur les acquis sociaux, nous devons veiller sur ce sur quoi nous nous sommes déjà battus : la neutralité du net, l’indépendance de l’ICANN, les mesures liées aux données personnelles.

– et enfin, la data qui est aujourd’hui au cœur des stratégies des grands groupes et des start-ups. On parle de la donnée comme d’un nouveau pétrole. Nous devons, tous à notre niveau, et tous en responsabilité, mesurer chaque pas et créer les conditions pour ne pas regretter les innovations dans ce domaine dans le futur. On parle souvent de l’écologie quand nous évoquons ce que nous léguerons aux générations futures. Mais ce que nous aurons fait aujourd’hui dans le numérique, et particulièrement dans la data, fait aussi parti de ce que nous léguerons à nos enfants.

C’est tout cela dont on va parler ce soir.

D’abord avec deux interventions. Puis par les échanges informels que nous aurons.

Juste avant : quelques mots d’accueil par Ceren Unal.

L’Internet Society France a la douleur de vous faire part du décès de Christian Scherer

L’Internet Society France a la douleur de vous faire part du décès de Christian Scherer, qui fut l’un des administrateurs de l’association. Christian Scherer a toujours oeuvré pour un Internet libre et ouvert : open source, open content, open law…

L’Internet Society France adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Le parcours de Christian Scherer :

http://www.annales.org/archives/x/scherer.html

http://www.isoc.fr/actualites-isoc/deces-christian-scherer

Les propositions de l’Internet Society France pour le projet de Loi « République Numérique »

Nicolas Chagny, président de l’Internet Society France, revient sur le Projet de Loi « République Numérique » et sur les propositions de l’Internet Society France en matière de données de l’emploi, de Neutralité du Net et de la portabilité des données.

A lire dans le Journal Du Net …

http://www.isoc.fr/actualites-isoc/les-propositions-de-linternet-society-france-pour-le-projet-de-loi-r%C3%A9publique